C'est avec beaucoup de larmes que j'écris ce billet aujourd'hui, les mots sont durs a trouver, mais je tenais à le faire pour lui, mon papy qui se bat contre la maladie. Il ne lira sûrement pas ces mots, mais c'est pour lui...
Pour qu'il sache qu'il faut se battre, qu'il faut qu'il tienne pour ses petits enfants, pour Léana, pour ma mamie...
Cette période de fêtes sera certainement très douloureuse pour notre famille...
Papy, on a tellement beaucoup de choses encore a partager avec toi, puis tu sais ta maison que tu as fermé il y a un mois là-bas avec tes montagnes elle attend d'être ouverte et t'accueillir encore..
Léana t'attend, elle te cherche, t'appelle, tu lui manque... Tu nous manque à nous aussi, toi qui a su toujours être fort dans les douloureux moments de ta vie, toi qui nous a appris la sagesse, toi qui nous joue de la mandoline les soirs d'été, toi qui nous a élevé, toi qui râles tout le temps...
On veut encore t'entendre râler, on veux encore t'entendre chanter ces chants corses...
Bats toi papy.
Relèves toi.
On t'attend.
On t'aime tant...

Merci à toute pour votre soutien et vos mots doux.
Merci à toi Estelle.
Merci vraiment.

Bonnes fêtes...